« Nous sommes des amis de la Terre Mère, nous sommes de futurs rangers ».

C’est sous cette devise qu’une nouvelle excursion a été organisée dans le cadre du programme « Young Researcher 2022 » dans la Great Gobi B SPA. Au total, 30 élèves d’écoles primaires de la zone tampon de la réserve, accompagnés de leurs enseignants, ont visité l’administration de la Great Gobi B SPA dans Takhiin Tal. Nos « jeunes explorateurs » ont appris des choses sur la météo actuelle, ont exploré l’utilisation de l’équipement des rangers comme les boussoles et ont identifié différentes traces d’animaux.

Ce fut une journée passionnante pour les enfants et leurs enseignants au Great Gobi B SPA.

Recensement 2022 des ongulés de steppe

La semaine dernière, une équipe très motivée a compté la faune dans le désert de Dzungarian Gobi, avec un accent particulier sur les ongulés de steppe (gazelles, ânes sauvages et chevaux sauvages).

Les recenseurs de la faune comprenaient des gardes du Great Gobi B SPA, des scientifiques de l’Université nationale de Mongolie et une équipe scientifique internationale de l’Université intérieure de Norvège et de l’ITG. Au total, 34 recenseurs ont passé 7 jours dans le Gobi et ont appliqué une approche d’échantillonnage à distance. Pour cela, les recenseurs ont été lâchés sur les collines du Gobi et ont passé 24 heures seuls. Pendant ce temps, ils ont compté la faune 6 fois jusqu’à une distance de 4 km dans toutes les directions cardinales.

Passer des jours et des nuits seuls dans le Gobi était excitant et spécial pour tous les participants.

Les recenseurs étaient soutenus par une équipe de cuisine bien organisée qui fournissait la nourriture.

Les rangers ont reçu des jumelles du zoo de Prague et des montres de la société Fossil, gracieusement gravées par le joaillier Schwarcz. ITG a financé le recensement des ongulés de steppe et l’équipe d’ITG Mongolie a organisé l’ensemble du projet avec l’aide de la direction de l’aire protégée. Le projet a été accompagné scientifiquement par plusieurs scientifiques de l’Inland University en Norvège sous la direction de Petra Kaczensky.

A l’heure où nous écrivons, les données sont en cours d’évaluation et bientôt la taille des populations d’ongulés de steppe pourra être estimée.

Un grand merci à tous ceux qui ont soutenu ce projet passionnant!

30e anniversaire de la réintroduction des chevaux sauvages

Le week-end dernier était célébrée la réintroduction des chevaux sauvages en Mongolie. Les chevaux de Przewalski, autrefois disparus, ont été réintroduits avec succès dans leur pays d’origine il y a 30 ans. Près de 1’000 chevaux sauvages vivent à nouveau en Mongolie : 423 dans la zone strictement protégée du Great Gobi B, 433 dans le parc national de Hustain et 138 dans le parc national de Khomyn tal. Nous tenons à exprimer notre gratitude à tous les plus anciens travailleurs qui y ont consacré leur jeunesse, aux représentants des salariés qui y travaillent aujourd’hui et aux organisations et projets internationaux qui coopèrent pour la réintroduction du takhi.

Journée mondiale des Rangers!

Sans les rangers de la Great Gobi B SPA, la protection des takhi ne serait pas possible. Aujourd’hui, nous célébrons leur travail!

Des moyens créatifs d’impliquer les jeunes dans la conservation

Les gagnants d’un concours d’interprétation dramatique dans le cadre du « PROGRAMME DE JEUNES CHERCHEURS » lancé plus tôt cette année par l’ITG et l’administration du Great Gobi B ont visité le Great Gobi B dernière semaine. Les élèves de collège ont interprété une pièce qu’ils ont mise en scène, basée sur le livre »Uugan, le takhi rentre à la maison« . Les enfants se sont produits devant les takhi et ont appris davantage sur l’écosystème du Great Gobi B grâce aux chercheurs et aux rangers.

Contrat prolongé avec le gouvernement mongol

Le ministre Bat-Erdene Bat-Ulziin du ministère de la Nature, de l’Environnement et du Tourisme (MET) vient de signer un protocole d’accord de 10 ans avec l’International Takhi Group et de le remettre à Batsukh Jamiyandorj, directeur exécutif du bureau Mongol de l’International Takhi Group. Un grand merci aux Autorités des Aires Protégées pour leur coopération continue dans la rédaction et l’approbation du protocole d’accord

Nous regardons avec satisfaction et fierté 30 ans de réintroduction du cheval sauvage en Mongolie. La réintroduction prouve que les espèces de grande faune en danger critique d’extinction, même celles qui sont éteintes à l’état sauvage, peuvent être sauvées. Cependant, ce sauvetage ne peut réussir que si leurs écosystèmes d’origine sont préservés et restent fonctionnels.

ITG attend avec impatience de nombreuses années de coopération fructueuse avec le gouvernement mongol pour préserver la patrie des takhi.

Takhi Post – 30 ans de réintroduction

Lisez notreTakhi Post et découvrez comment, en l’espace de 30 ans, une idée s’est transformée en histoire à succès.

La fascination a été à l’origine de l’idée de réintroduire le cheval sauvage dans son dernier refuge. Pendant des siècles les Mongols ont ressenti un lien étroit avec les chevaux; ils ont permis à ce peuple cavalier de conquérir le plus grand empire mondial de l’histoire (même s’il fut de courte durée). Ils estimaient encore plus les chevaux sauvages indomptables que leurs montures. Le désir de les revoir parcourir la steppe était évident.

30e anniversaire de la réintroduction du cheval de Przewalski

Le 6 juin, une conférence de presse consacrée au 30e anniversaire de la réintroduction du cheval de Przewalski en Mongolie s’est tenue dans la salle de conférence de presse de Channel 25 TV.

En 1992, le 6 juin, les premiers takhi ont été transportés au Takhiin tal.

Lors de la conférence de presse, les représentants du ministère de l’Environnement et du Tourisme, les directeurs des parcs nationaux Hustai et Khomyn Tal, la zone strictement protégée du Great Gobi B, le bureau représentant l’International Takhi Group et les anciens directeurs et responsables du parc étaient présents à la conférence de presse.

Cérémonie de remise des prix du concours de peinture « Réintroduction des takhi et conservation de la nature »

La cérémonie de remise des prix du concours de peinture « Réintroduction des takhi et conservation de la nature » s’est tenue avec succès le 17 mai 2022 dans la salle d’exposition du Centre d’Art Mongol pour enfants.

Nous avons reçu environ 200 peintures d’élèves des écoles des 21 aimags et des neuf districts de Ulaanbaatar. 24 jeunes artistes ont été récompensés dans trois catégories: Années 6 -7, Années 8 – 9 et Années 10 – 12.

Merci à nos partenaires:

• Ecole Jet school

• École internationale de Selbe

• Le club d’art Mudra